Nouveau départ après le Pot au Noir La tête de course dans un mouchoir de poche !

Cette nuit, Thomas Coville et Jean-Luc Nélias ont franchi le Pot au noir. Cette zone de l’Atlantique, habituellement synonyme de « coup de frein » pour les marins de course au large, a été particulièrement clémente pour la tête de course de la Transat Jacques Vabre ; la vitesse de Sodebo Ultim’ n’est jamais descendue sous les 13 nœuds (24km/h). Gitana 17 s’est rapproché pendant la nuit, et au petit matin on croirait presque à une nouvelle ligne de départ…

Après 6 jours de Transat Jacques Vabre, Gitana 17 et Sodebo Ultim’ n’ont que 5 nm d’écart par rapport à l’arrivée, mais un décalage de 20 nm en latéral :

Position 11/11

Position des bateaux le 11/11 à 11h06 – Cliquez pour voir la cartographie

Les concurrents ne naviguent donc pas à vue, mais il n’est pas impossible qu’ils puissent s’apercevoir ou naviguer bord à bord d’ici la fin de la course qui promet d’être serrée.

A la sortie du Pot au noir, le vent d’Est souffle entre 7 et 10 nœuds. Jean-Luc nous adressait sa carte postale virtuelle ce matin au lever du jour : le ciel est dégagé, le plafond cotonneux… Le vent va tourner au Sud / Est et forcir dans la journée, favorisant d’abord le bateau le plus à l’Est : Sodebo Ultim’ ! Dans 15 nœuds annoncés, notre duo va prendre le virage vers les côtes brésiliennes et continuer sa route au reaching (allure entre 60 et 80° degrés du vent). Le programme de son concurrent le plus proche est exactement le même… C’est donc une nouvelle occasion de speed-test comparatif à prévoir, en mode régate au contact.
La tête de course devrait passer l’équateur et entrer dans l’hémisphère sud avant minuit. Il restera alors moins de 1000 nm pour faire la différence avant la ligne à Salvador de Bahia : la fin de course s’annonce passionnante !

 

Cliquez ici pour voir la vidéo

Sodebo, la liberté a du bon !