Bien-être animal

Le bien-être animal est une préoccupation pour Sodebo, au même titre que d’autres enjeux liés à la transition alimentaire pour lesquels nous sommes aussi dans une démarche d’amélioration continue #EnActionPourDemain

Des engagements partagés

Depuis 2017, nous collaborons avec le CIWF, ONG oeuvrant en faveur du bien-être animal, et la Note Globale dont Sodebo a été l’un des 3 premiers fondateurs. Cette association met autour de la table toutes les parties prenantes (agriculteurs, industriels, distributeurs, associations, consommateurs, experts…) pour accélérer le progrès collectif autour des 6 grands enjeux sociétaux dont le bien-être animal.

Des équipes qui veillent au grain

Dans le cadre de nos démarches filières et afin de renforcer les contrôles, nous avons mis en place un programme de vérification des élevages et des abattoirs. Il s’appuie sur les 5 grands principes fondamentaux de bientraitance animale à savoir :

  1. Absence de faim, de soif et de malnutrition

  2. Absence de peur et de détresse

  3. Absence de stress physique et/ou thermique

  4. Absence de douleur, de lésion et de maladie

  5. Liberté d’exprimer d’un comportement normal de son espèce

  • 60% de nos partenaires de la filière viande et oeufs ont été audités par nos équipes achat qualité depuis 2018. Notre objectif est d'auditer l'ensemble de nos fournisseurs directs sur 4 années au maximum.
  • 34 audits réalisés depuis 2018 chez nos partenaires de la filière viande et oeufs.
  • 30 partenaires en 2020. Un panel de partenaires optimisé afin de garantir au mieux le respect de nos exigences et les accompagner dans nos démarches de progrès.
  • 28 jusqu'à 28 points de contrôles liés au respect du bien-être animal sont évalués lors des audits.

Comment se déroule un audit ?

« Nous allons régulièrement à la rencontre de nos partenaires au sein de leurs élevages. Ces audits terrain sont systématiquement réalisés par un binôme composé d’un auditeur Qualité Filières et d’un acheteur. Le respect des critères de bien-être animal est vérifié aux étapes d’élevage, de transport et d’abattage. » Léonia, coordinatrice qualité filières

Aller plus loin ensemble pour devenir chaque jour meilleurs

60%

Objectif 100% D’ici 2023, 100% d'oeufs de poules élevées au sol

Notre engagement a été récompensé en 2018 par l’obtention du Trophée des Oeufs d’or valorisant les entreprises prenant des engagements concrets en faveur du bien-être des animaux.

Nous sommes passés, en 3 ans, de 0 à 60% en œufs de poules élevées au sol.

Objectif 100% de nos approvisionnements volaille respecteront le BCC d'ici 2026

Spécifiquement sur le poulet, Sodebo a signé le Better Chicken Commitment en novembre 2019. Ce référentiel, écrit et validé par plus de 30 ONG européennes, va permettre de faire évoluer les conditions d’élevage des poulets de manière importante d’ici 2026 (date limite accordée aux industriels pour le respect de ces critères).

Où en sommes-nous concrètement ?

On en parle ?

Vos œufs viennent-ils de poules élevées en plein air ?
A date, nos œufs ne proviennent pas de poules élevées en plein air. Nous accompagnons nos partenaires pour faire évoluer leurs installations afin d’améliorer les conditions d’élevage des poules. Ainsi, nous nous sommes engagés à bannir les élevages en cage. Aujourd’hui, 60% de nos œufs proviennent de poules élevées au sol et d’ici 2023, notre objectif est de 100%. Ces changements de mode d’élevage sont longs et coûteux à mettre en œuvre par les agriculteurs et nous nous sommes engagés à leurs côtés pour réaliser cette transition. C’est une étape qui permet d’améliorer les conditions d’élevage, tout en préservant l’activité des agriculteurs et sans impacter le prix des produits pour le consommateur.
Pourquoi vous n’auditez pas 100% de vos fournisseurs chaque année ?
Nous sommes sur un programme d'audits établis sur plusieurs années. Tous nos fournisseurs directs sont audités au moins tous les 4 ans. Nous déterminons nos contrôles selon des critères de priorité. Certains de nos partenaires peuvent par exemple être audités chaque année.
Est-ce qu’il y a des différences dans les élevages en Europe ou en France par rapport au bien-être animal ?
Aucune différence, il s’agit d’une réglementation européenne identique pour la France et les membres de l’UE.
Pourquoi attendre 2026 pour atteindre tous les critères du Better Chicken Commitment ?
2026 est un délai qui a été arrêté par les ONG partenaires du Better Chicken Commitment et les acteurs de la filière poulet. S’engager dans ces démarches d’amélioration nécessite des transformations structurelles et des investissements importants pour l'ensemble de la filière. ll est donc nécessaire d’avancer progressivement pour réduire ces impacts tant au niveau des élevages que pour le consommateur (hausse des prix).

Vous avez une question ou souhaitez nous partager des idées d'amélioration ?

Par téléphone, par mail ou en direct message, nous seront toujours à votre écoute.

Contactez-nous

Nos autres engagements

L'attention que nous portons à la qualité de nos produits, depuis plus de 45 ans, nous amène à faire de l'amélioration continue notre ligne de conduite au quotidien.

Sodebo, la liberté a du bon !