#Route du Rhum

Thomas Coville : "La bagarre ne fait que commencer !"

Après deux jours de course, Thomas Coville occupe la troisième place de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe en classe Ultim. Entre le Portugal et les Açores, le skipper de Sodebo Ultim 3, qui s’est vite fondu dans son costume de marin, s’attend à vivre des heures stratégiques.

Credit photo : Vincent Curutchet / Sodebo Voile

Le golfe de Gascogne est dans le rétroviseur de la flotte des Ultims qui, depuis le départ mercredi à Saint-Malo de la 12e édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, navigue au près dans une mer assez formée. « Depuis hier (jeudi), on a fait un peu de route, face à la mer à tirer des bords, a raconté Thomas Coville vendredi matin. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable sur un bateau à voile, c’est même assez inconfortable, les mouvements sont très violents, dus à la vitesse et à la masse du bateau. Vous n’êtes rien du tout quand vous faites 78 kg sur un bateau qui pèse 17 tonnes. Quand il vous entraîne sur une vague, vous êtes un peu comme dans un bus qui accélère et freine dans des mouvements très saccadés. Ça remue, il faut avoir le cœur bien accroché. »

Heureusement pour lui, le skipper de Sodebo Ultim 3 n’est pas sujet au mal de mer, lui qui se réjouit par ailleurs de constater que le vent est moins fort que prévu entre le Portugal et les Açores, où se trouve ce vendredi les trois bateaux de tête, le Maxi Edmond de Rothschild (Charles Caudrelier), SVR Lazartigue (François Gabart) et Sodebo Ultim 3, qui se tiennent en 25 milles (46 km), autant dire rien. « Je reste au contact de Charles et François, ça me plaît. Le bateau va super bien, moi aussi. J’ai réussi à bien dormir plusieurs fois, j’ai bien mangé, je suis vraiment rentré dans ma vie de marin, la cité corsaire et le départ sont désormais loin derrière moi. »

Crédit photo : Martin Keruzoré / Sodebo Voile

Le binôme bateau/marin est donc au meilleur de sa forme avant d’attaquer ce que Thomas Coville considère comme « le moment stratégique de la course ». Le skipper de Sodebo Ultim 3 poursuit : « On va d’abord traverser un premier front cet après-midi, la fin de la queue d’une tempête qui a levé de la mer. Après, il va falloir beaucoup manœuvrer pour s’extirper d’une zone sans vent et aller chercher un autre front devant qui, cette fois, s’annonce beaucoup plus musclé. Ce sera une vraie tempête qu’il va falloir traverser pour rejoindre les alizés qui nous emporteront ensuite au portant vers la Guadeloupe. Je pense que celui qui aura réussi à mettre beaucoup d’énergie dans cet enchaînement pourra prendre le dessus sur les autres. » Sourire en coin, il conclut  : « La grande bagarre va commencer ! »

Le classement à 17:00 (heure locale) ce vendredi 11 novembre 2022 : 
1er : Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) : à 2688.9 nm de l’arrivée
2ème : François Gabart (SVR-Lazartigue) : à 8.2 nm du 1er
3ème : Thomas Coville (Sodebo Ultim 3) : à 25,7 nm du 1er

Sodebo, la liberté a du bon !