#Transat Jacques Vabre

Escale technique à Madère pour Sodebo Ultim 3

Alors qu’il naviguait en deuxième position de la Transat Jacques Vabre à la latitude du Maroc, Sodebo Ultim 3 a heurté violemment un OFNI dans la nuit de mercredi et jeudi, vers 1h du matin. Thomas Coville et Thomas Rouxel, qui ont aussitôt ralenti le bateau pour faire un premier diagnostic, ont constaté que le foil tribord avait été endommagé.

En relation permanente avec la cellule routage et toute l’équipe technique pour trouver une solution, l’équipage de Sodebo Ultim 3 n’a pas réussi à réparer de manière satisfaisante pour rester compétitif et poursuivre leur route vers le sud.

Ils ont alors décidé de faire une escale technique – autorisée sur la transat en double – près de Funchal (Madère), où ils ont prévu d’arriver dans la nuit prochaine (de jeudi à vendredi) vers 1h du matin, en même temps que cinq membres du Team Sodebo, dépêchés sur place.

Thomas Coville et Thomas Rouxel ainsi que tout le Team Sodebo n’ont qu’un objectif : repartir le plus vite possible en course et aller au terme de cette 15e édition de la Transat Jacques Vabre. Ce que confirme le team manager Jean-Christophe Moussard : « Après avoir logiquement accusé le coup mentalement juste après la collision, les deux Thomas ont très vite repris le dessus avec la volonté de trouver les solutions pour continuer la course, nous sommes tous dans cet état d’esprit. Nous avons eu des échanges de photos avec eux pour répondre à leurs questions, nous avons identifié les quelques pièces qu’il nous fallait pour aller le plus vite possible dans la réparation. On est tous en mode guerriers, on veut aller au bout, on ne lâche rien, que ce soit nous, à terre, et les deux Thomas, qui sont très proactifs et concentrés. »

C’est une nouvelle course contre la montre qui est lancée. L’équipe dépêchée à Madère, devrait arriver à Funchal vers 0h30 avec pour unique objectif la remise en état du bateau pour repartir en course le plus rapidement possible.

Sodebo, la liberté a du bon !