#Brest Atlantiques

10 décembre - Le mot du bord de Martin Keruzoré

Parti de Cape Town le 25 novembre avec 6 hommes à son bord, Sodebo Ultim 3 est attendu à Lorient demain tôt dans la matinée. Les conditions de ce dernier jour de convoyage promettent d’être musclées ! Le dernier mot du bord de Martin Keruzoré :
Le soleil est apparu ce matin, venant réchauffer les corps et la cellule de vie où nous venons de passer une nuit interminable à chevaucher la houle tempétueuse de Nord Ouest. Nous sommes en avant du front, le ciel est dégagé, le vent souffle à 90 degrés par notre tribord. La longue houle est sublimée par une lumière hivernale rasante, renforçant l’intensité de nos glissades en route directe vers la maison. Malgré le froid, l’ambiance est chaleureuse à bord pour ces dernières heures en mer. Durant nos longs quarts de nuit, nous voilà à imaginer, inventer, décrire avec soin,  les repas ou autres envies que nous allons pouvoir nous offrir une fois le pied à terre. Dans l’obscurité, les sourires traduisent avec hâte notre arrivée proche mais aussi une réelle satisfaction pour tout l’équipage d’avoir ramené le bateau à bon port. Plus que quelques milles. On profite de ces moments, comme les derniers ensemble. Ces lumières du matin, ces changements de quarts, cette ambiance de vie à 6, cette complicité partagée. Malgré notre abandon, ce convoyage aura permis d’avancer, préparer la suite de l’aventure avec ce bateau fabuleux sur lequel nous venons de traverser la moitié du globe. 
A très vite
Martin
Sodebo, la liberté a du bon !